Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Vend planeur de Voltige Psycho 200€

Vend planeur de Voltige Psycho 200€ 18 Oct 2019 02:18 #4609

  • Pierre
  • Portrait de Pierre
  • Hors ligne
  • Nouveau membre
  • Messages : 2
Bonjour, j'ai ce kit dans sa boite depuis pas mal de temps, et toujours pas le niveau pour le piloter, donc je le vends.

Commentaires et Test par Pierre RONDEL de ce planeur :

INTRODUCTION

Le petit frère spirituel du Jedï, maintenant bien connu des védépistes français: envergure plus petite, profil différent (Selig 6061), mais look dans le même "spirit" que le Jedï.

Aller, c'est parti pour un essai en règle du kit d'Airtech !

Le KIT

Les composants sont tous d'excellente qualité. On y trouve:

Les ailes, coffrées samba, qui sont superbes. Les flaperons sont prédécoupés, et articulés par un tissu d'arrachage, avec une baguette balsa insérée avant coffrage pour la fermeture de l'aileron et de l'aile. Les saumons et bord d'attaque sont en place et l'aile est pré-poncée.
Le fuselage fibre disponible en 7 couleurs ( a specifier a la commande) vient avec les gaines de commandes posées, le renvoi de stab installé et la commande déja connectée, le trous de positionnement de l'aile percés et une marque au moulage pour le positionnement du tube de clé d'aile.
Une verrière carbone ajustée au fuselage.
Des stabs coffrés Samba.
Les accessoires, dont une platine radio, une clé d'aile carbone 10 mm, un bloc balsa pré-formé pour le volet de dérive
La notice Le temps de construction est entre 10 et 15 heures, ce qui est finalement peu pour un planeur qui n'est pas tout-plastiques


FUSELAGE

La construction est rapide car tout les petits détails permettant une mise en croix rapide sont déjà fait. Il faut juste repercer 2 nouveaux trous sur le flancs pour permettre le passage du crochet et des rallonge de servos d'ailerons.

La platine est déjà pré-découpée pour des servos de taille standards. Elle est positionnée dans le fuselage a l'époxy rapide puis solidement collée a la résine + tissus de verre remontant sur les flancs du fuselage. Le tube de clé d'aile est ensuite collé en place.

La dérive est fermée par une baguette de balsa, puis fibrée a l'extérieur pour augmenter la qualité du collage. Le volet de dérive nécessite un petit ponçage pour arrondir les angles et préparer les surfaces avant entoilage au vinyl. Le guignol est un petit bout de circuit imprimé collé a l'époxy rapide. L'articulation de fait par 3 charnières plastiques et d'un axe unique en corde a piano, ce qui permet de démonter la dérive si nécessaire.


LES AILES et LES STABS

Le travail restant est le suivant: Elargir les puits de servos pour l'installation des servos d'ailerons (GR3341 dans mon cas), puis finir a la mini-perceuse de creuser la fente d'ailerons a l'intrados et faire en sorte que celui ci débat sans point dur. L'étape suivante consiste a installer les téton de centrage sur la nervure d'emplanture. Il s'agit d'un bout de C.A.P de 3mm. Ne pas oublier aussi le crochet permettant le maintient des ailes en place par un élastique.

Les guignols d'ailerons sont en circuit imprimé époxy. Pour le stab il reste juste a finir l'emplanture en ponçant a la forme de la dérive fixe pour que l'ajustage soit parfait. On enduit ensuite la surface de polystyrène apparente avec un peu de micro ballon pour faire plus propre. On termine par un petit ponçage de finition avant entoilage au vinyl .

INSTALLATION RADIO

Elle est tout a fait classique. Dans les ailes 2 GR3341 vissés sur des petits blocs de bois dur. Les connecteurs sont de prises MPX grises a souder, noyées ensuite dans de la colle chaude. Les commandes d'ailerons sont en tige filetées de 3mm avec chapes métal Dans le fuselage, les servos de dérive et profondeur sont montés en tandem (Europa BB) Devant se trouve le récepteur et dans le nez, une batterie de 4x1800 mAh.


LE CENTRAGE

La mauvaise surprise a été quand j'ai découvert qu'il me fallait 215 g de plomb pour obtenir le bon centrage. Mon fuselage est particulièrement lourd de l'arrière ce qui explique ce plomb.

J'ai depuis fait part de mes remarques au fabricant qui depuis a change la façon de mouler les fuselages, ce qui permet de gagner 75 g à l'arrière ! La disposition des servos a également été amélioré.

Tout cela devrait améliorer sensiblement le poids final de l'engin et faire chuter la charge alaire. Le mien est chargé à 50g/dm2. Les nouvelles versions devraient être autour de 40~45 g/dm2.


LE VOL

J'ai eu la chance de voler avec le Psycho dans tout type de conditions ce printemps. Par petit temps, le planeur est plaisant et l'usage de volet très facile et agréable. On ne peut cependant pas rivaliser avec des planeur plus léger, ce qui oblige à optimiser sa stratégie de vol. Les nouvelles versions devraient être cependant plus performantes. J'ai d'ailleurs rencontré un possesseur de Psycho (version plus légère) qui m'a dit être satisfait des capacités du planeur par petit temps.

Le Psycho commence à s'exprimer quand le vent se lève un peu. Les mots qui qualifient le mieux ce planeur sont: "douceur, inertie et stabilité" C'est en effet un planeur parfait pour la voltige académique, c'est a dire pour faire de la voltige comme décrite dans les manuels ! Le planeur est très démonstratif et homogène sur tous les axes, sans pour autant être trop nerveux. Les tonneaux simples, ou a facettes sont un jeu d'enfant. Les tonneaux déclenchés et vrille sont également très amusants.

En raison de l'inertie, les figures verticales sont un régal: looping, looping inversé, huit vertical, huit cubain, tout passe avec facilité. Les renversements et les combinaisons à base de renversement sont superbes. J'adore d'ailleurs enchaîner renversement sur renversement le long de la pente avec le Psycho tellement il est à l'aise dans cet exercice.

Le dièdre plus important que la moyenne ne se fait pas du tout sentir lors des figures horizontales et est même un allié pour la tenue des trajectoires, ou lors des figures verticales.

Le planeur montre une excellente capacité en vol dos, même si le profil n'est pas symétrique. La compensation est mineure. Je me suis déjà fait de séance de 30 minutes de vol dos sans difficulté particulière.

La seul figure ou le Psycho n'est pas à son aise, c'est le vol tranche. La surface latérale et sa répartition avant/arrière n'est pas optimum pour espérer tenir longtemps cette position.

L'atterrissage ne pose pas de problème particulier, mais il faut tout de même rester vigilent car les flaperons relevés augmentent considérablement le taux de chute sans pour autant ralentir le planeur. Je met donc de la compensation à cabrer pour relever le nez du planeur et casser la vitesse. Dans tous les cas, ne pas hésiter a refaire une approche plutôt que de se précipiter …


CONCLUSION

En conclusion ce Psycho est une excellent petite machine de voltige que je conseille vivement aux débutants en voltige et aux pilotes de niveau intermédiaire. La construction est sans aucune surprise et le kit est très bien pensé, c'est un point important selon moi.

Maintenant pour ceux qui recherchent des sensations fortes, ou un planeur de voltige débridé leur permettant de tenter toute les figures inimaginables, alors le Psycho est peu être un peu trop sage pour ce genre d'exercice. Cela reste cependant un excellent achat.

Envergure : 2,30m
Profil : SD 6061
surface : 40 dm²
poids : 1900 g (testé 2000g)
charge alaire : 47.5 g/dm² (testé 50 g/dm2)
fabricant: Airtech, 235 bis avenue de Grenoble, 38 180 SEYSSINS, FRANCE
téléphone: 04 76 84 07 54
site WEB: www.airtech-rc.com
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pierre
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.111 secondes